Malware et Ransomware : Quelles sont les différences ?

Malware et Ransomware : Les différences

Avec toutes les cyberattaques existantes aujourd’hui, il est difficile de s’y retrouver, en particulier dans le jargon utilisé.
Beaucoup d’anglicismes, d’acronymes, que seule une poignée d’informaticiens avertis sont capables de comprendre, et pour le commun des mortels, savoir de quoi on parle est souvent mission impossible.

On vous a parlé de Malware, de Ransomware, et vous vous demandez s’il s’agit des derniers groupes à la mode ?
Pour vous aider à y voir plus clair, on vous explique tout.

Le Malware, un terme générique bien pratique

Le malware, contraction de l’expression “Malicious Software”, désigne tout type de logiciel malveillant.
Le but d’un Malware est d’être installé sur un système informatique pour en tirer un maximum de bénéfices : argent, données sensibles, informations confidentielles…

Parmi les malwares, on trouve :

  • les virus, installés sur un programme et qui s’exécutent au moment où l’utilisateur lance le programme en question
  • les vers informatiques qui ne nécessitent pas le lancement du programme pour être exécutés
  • les chevaux de Troie qui cachent un code malveillant dans un programme qui semble propre
  • les spywares qui espionnent les ordinateurs pour récupérer les données sensibles de l’utilisateur
  • les adwares (ou logiciels publicitaires) qui lancent des publicités pendant qu’un rootkit s’installe et implante dans le système des codes malveillants
  • les bots qui sont utilisés pour lancer un DDoS (Attaque par déni de service).
  • les ransomwares

Le malware est donc un terme générique qui regroupe une multitude de logiciels et programmes malveillants.

Pour se prémunir des malwares (APT, phishing, rançongiciel…), Apo’g met à votre disposition ses spécialistes de la cybersécurité solidement formés et dotés d’une vaste expérience de terrain. Vous pouvez aussi consulter nos articles sur le sujet.

Les ransomwares, un malware efficace pour soutirer de l’argent

Les ransomwares, comme nous l’avons vu, font partie des malwares. Leur principe est simple : crypter ou plutôt chiffrer les données stockées sur les ordinateurs ou les serveurs d’une entreprise, les bloquer et rendre leur accessibilité contre le versement d’une rançon. Le pirate informatique promet alors de donner la clé de décryptage une fois l’argent reçu, ce qui permet à l’utilisateur de récupérer ses données.

Les ransomwares concernent aussi bien les fichiers comptables, les données bancaires, les photographies, les documents personnels, les plans industriels… tout ce qui est sur vos systèmes informatiques est susceptible d’être pris en otage.

Beaucoup de victimes de ransomwares pensent qu’une fois la rançon versée, elles récupéreront leurs données, mais rien ne le garantit. Au contraire, payer donne un peu plus de pouvoir aux pirates informatiques qui continuent alors sans scrupule leurs méfaits.

Les ransomware sont donc un type de malware particulièrement redoutable, mais qu’il est possible de contrer efficacement en amont, avec un minimum d’organisation.

MFA - Firewall - WatchGuard

Comment se protéger contre les malwares ?

Que ce soit un ransomware ou un autre type de malware, la première protection est donc d’avoir un plan de sauvegarde irréprochable, mais cet ultime rempart doit être complété par des solutions dédiées à la cybersécurité.

  • Un pare feu de dernière génération appelé Boitier UTM ou Next Generation Firewall
  • Une solution de MFA ou de Double Authentification
  • Une solution d’EDR (Endpoint Detection and Response)
  • Une sensibilisation et formation de vos utilisateurs

Bref, les possibilités sont nombreuses, mais si vous ne devez mettre en place qu’une seule protection contre les rançongiciels, elle commence par la SAUVEGARDE DE VOS DONNEES.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous contacter : 0140649393