Comment se sortir d’une attaque de rançongiciel ?

Comment se sortir d’une attaque de rançongiciel ?

Les attaques de rançongiciels sont de plus en plus courantes, et généralement, une entreprise victime de ransomware n’est ni préparée à ce type de piratage, ni ne sait pas comment réagir.

Si vous êtes dans ce cas, vous vous demandez certainement comment sortir d’une attaque de rançongiciel.

Dans cet article, nous vous expliquons comment faire face efficacement aux ransomwares.

Mieux vaut prévenir que guérir

Une attaque par ransomware a pour but de prendre en otage les données informatiques, personnelles, bancaires ou professionnelles de la victime, il est crucial d’anticiper en amont ce type de problème.
Il existe plusieurs solutions à mettre en place, toutes très efficaces.

La sauvegarde des données

Pour avoir toujours accès à vos données, nous vous conseillons de faire une sauvegarde complète de vos données informatiques sur un support externe, isolé du réseau informatique, comme un NAS (Network Attached Storage), ainsi qu’une sauvegarde externe dans le Cloud (Télé sauvegarde dans un Datacenter).

En cas d’attaque rançongiciel, vous pourrez récupérer l’intégralité de vos données informatiques, et les restaurer une fois le système nettoyé.
Les systèmes professionnels de sauvegardes de données comme Veeam ou Acronis permettent de sauvegarder directement les VM (Virtual Machine) des serveurs d’entreprises et de restaurer en quelques heures les architectures les plus complexes.

Sauvegarde et Restauration de vos Données

Les plans de continuité

Le PCA : Plan de Continuité d’Activité

Le PCA est un document reprenant la marche à suivre en cas de crise majeure – ici, le rançongiciel.
C’est une réelle stratégie dont le but est de poursuivre l’activité, quel que soit le sinistre qui touche l’entreprise (incendie, inondation et bien entendu cyberattaque).

Le PCA regroupe les procédures à mettre en place, le matériel à utiliser ou à fournir, les logiciels à lancer, un ou plusieurs sites redondants. C’est une stratégie qui peut se révéler complexe et onéreuse à mettre en œuvre, et qui de ce fait concerne principalement les organismes publics nationaux et les grandes entreprises.

Le PCI : Plan de Continuité Informatique

Le PCI permet à l’entreprise d’assurer la continuité de son fonctionnement informatique, en dépit du sinistre.

Il se concentre uniquement sur la partie informatique et garantit à l’entreprise d’avoir un accès rapide aux applications vitales pour son continuer son activité. Sa mise en œuvre s’est considérablement démocratisée ces dernières années et est aujourd’hui accessible aux PME de toutes tailles et va permettre de redonner accès dans un temps donné aux interfaces habituelles nécessaire à la productivité de l’entreprise.

La solution Acronis par exemple, permet de dupliquer en temps réel votre infrastructure informatique dans un ou plusieurs datacenters sécurisés, et ainsi permettre à l’ensemble des utilisateurs de se connecter au travers d’une connexion VPN à leurs outils habituels.

Cette solution est en mode SaaS, plus précisément pour de la sauvegarde, le terme BaaS est employés (Backup As A Service). Les coûts sont donc maitrisés et vous ne payez qu’en cas d’utilisation du service.

Les plans de reprise

Le PRA : Plan de Reprise d’Activité

Le PRA est la suite logique du PCA et va donc décrire dans le détail les procédures menant à une reprise normale de l’activité d’une entreprise suite à un sinistre, il est donc commun d’évoquer un PCA/PRA.

Ici, l’entreprise va reprendre progressivement son activité, au fur et à mesure que l’attaque ransomware est traitée. Les mesures prises sont temporaires et suivent un process qui a été élaboré en amont. Le PRA, comme le PCA, visent à réduire au maximum l’interruption d’activité informatique d’une entreprise.

Le PRI : Plan de Reprise Informatique

Le PRI va se concentrer sur la remise en état du système informatique principal qui a été touché par le sinistre informatique et les étapes visant à basculer du fonctionnement temporaire mis en place lors du PCI vers le retour à un fonctionnement normal.

Dans ce cas, le but est de réduire au maximum les effets négatifs d’une attaque ransomware sur l’activité d’une PME. En fonction de la stratégie choisie, vous allez pouvoir privilégier les logiciels les plus importants et minimiser les délais de reprise d’activité.

Ici, la reprise de l’activité informatique peut se faire à partir de la sauvegarde de données externalisée dans le Datacenter.

Firewall - Bande passante optimisée

Le PCC : Plan de Communication de Crise

Le PCC permet de savoir qui fait quoi, et comment réagir en cas d’attaque par rançongiciels, il reprend les événements qui déclenchent la mise en œuvre de chaque plan. Les différents intervenants sont listés, avec leurs tâches et leurs responsabilités respectives et le plan inclut la communication avec les tiers : collaborateurs externes, fournisseurs, clients, média, etc.

En supplément d’une sauvegarde systématique de données, la mise en place de process définis en amont évite les conséquences les plus désastreuses d’une attaque ransomware (perte de chiffre d’affaires, dégradation de l’image de l’entreprise, ou perte de confiance des partenaires et clients), tout en permettant une reprise d’activité organisée et sereine.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous contacter : 0140649393