Écrivez-nous
01 40 64 93 93
Lancer la visioconférence
 

Blog

Accueil > sécurité informatique  > Pourquoi et comment mettre en place un PCA PRA ?
pourquoi pca

Le constat est sans appel. Nombreuses sont les entreprises à subir régulièrement des interruptions de leur système informatique. Entre problèmes de réseau, panne générale, menaces informatiques, les risques pouvant affecter le système d’information sont multiples. Alors que faire pour remédier à ces dysfonctionnements ? La réponse est simple. Mettre en place un Plan de continuité d’activité / Plan de reprise d’activité, ou PCA / PRA.

Les conséquences de l’interruption d’activité pour l’entreprise

Conséquences sur la santé économique de l’entreprise. En effet, l’interruption d’activité rend impossible la poursuite de certaines activités importantes, comme la production. Si ce dysfonctionnement perdure dans le temps, la santé financière peut gravement en pâtir. Sans oublier bien évidemment les coûts liés à la reprise d’activité.

Conséquences commerciales puisque cela peut entraîner une perte importante de clients ainsi que de parts de marché. On rejoint ici d’ailleurs les conséquences financières.

Conséquences juridiques. Entre sanctions financières, disciplinaires ou même pénales pour irrespect des obligations légales, la liste des répercussions juridiques possibles est longue.

Conséquences en termes de réputation, pouvant ternir l’image générale de l’entreprise.

Pourquoi mettre en place un PCA / PRA ?

Les raisons qui expliquent la mise en place d’un PCA ou PRA sont plurielles. De manière globale, cela permet de mettre sur pied des moyens déterminés afin de régenter l’incident, dans un objectif d’assurer la reprise ou la continuité de l’activité informatique. De cette manière, les conséquences liées à l’interruption d’activité ne sont plus que limitées et n’obèrent pas la stratégie de l’entreprise.

Comment choisir entre la mise en place d’un PRA et d’un PCA ?

La mise en place d’un Plan de reprise d’activité informatique – PRA – vise à instaurer une procédure destinée à reprendre l’activité le plus vite possible. Si votre entreprise peut se permettre des pannes des systèmes d’informations de courtes durées, la mise en place d’un PRA est envisageable.

De son côté, le Plan de continuité d’activité PCA est à privilégier si votre entreprise ne peut aucunement se permettre de panne, même de courte durée. La stratégie à mettre en place est dans ce cas sensiblement différente puisqu’elle consiste à maintenir la continuité de l’activité, y compris en cas de problème.

Les vérifications préalables au PCA PRA

En préliminaire, une stratégie de mise en place de PCA / PRA nécessite plusieurs choses.

De procéder à une sauvegarde des données sur plusieurs hébergements, afin de ne pas perdre d’informations en cas de lacune sur le site de l’entreprise. De vérifier que le service est capable de ré-internaliser et de s’assurer au préalable de l’engagement des fournisseurs les plus importants.

De vérifier qu’il existe bien des stratégies de secours en cas de besoin.

De disposer de stratégies RH et de ressources informatiques suffisantes.

De disposer d’une documentation de procédures conséquentes afin de se constituer un référentiel documentaire.

Comment faire pour mettre en place un PCA PRA ?

Mesurer les risques probables de pannes sur le système d’information. Ce peut être une panne de réseau, une panne matérielle, une coupure d’électricité, une panne de logiciel etc. Les possibilités sont alors de remettre le service en route le plus rapidement possible ou préserver son maintien malgré la panne grâce au PRA informatique.

Axer son effort sur la tolérance aux pannes. En d’autres termes, mettre en place une technique consistant à instaurer des mécanismes de redondance et permettant à une ressource de prendre le relais lorsqu’il y a une panne.

Envisager des sauvegardes automatiques selon une fréquence personnalisée.

Ne pas oublier l’importance de la qualité relationnelle avec votre prestataire informatique. Est-il assez réactif lorsqu’une panne se présente ? La réussite d’un PCA / PRA est pour beaucoup dépendante de cette relation.

Effectuer des tests concrets. Cela consiste à simuler un dysfonctionnement sur votre système d’information et d’appliquer les indications de votre PCA / PRA. Vous bénéficiez alors d’un résultat instantané. Si la panne est résolue ou que le service est préservé malgré la panne, alors votre PRA informatique est viable. Dans le cas contraire, cela signifie que certains paramètres doivent être repensés.

Pas de questions

Poser votre question