13 conseils pour protéger une PME contre les attaques de ransomware

13 conseils pour protéger une PME contre les attaques de ransomware

Les attaques de ransomware (rançongiciels en français) sont devenues un véritable fléau pour les entreprises de toutes tailles, et les PME ne font pas exception. Les conséquences d’une telle attaque peuvent être dévastatrices, allant de la perte de données importantes à des perturbations de l’exploitation.

Heureusement, il existe des moyens de se protéger contre ce type d’attaque. Dans cet article, nous vous présentons 13 conseils pour protéger votre PME contre les attaques de ransomware.

1. Sauvegarde régulière de vos données

Cela vous permet de restaurer facilement vos données en cas de perte ou de corruption. Il est important de sauvegarder vos données de manière régulière et de les stocker de manière sécurisée, par exemple sur un serveur ou sur un support de stockage externe déconnecté.

Acronis - Sauvegarde Cloud

2. Mise à jour régulière des logiciels et des systèmes d’exploitation

Les mises à jour corrigent souvent les failles de sécurité et rendent les appareils moins vulnérables aux attaques de ransomware. 

3. Utilisation de logiciels de cybersécurité

Les logiciels de sécurité tels que les antivirus et les pare-feu peuvent aider à protéger les appareils contre les logiciels malveillants, y compris le ransomware. Il est important de choisir un logiciel de sécurité de qualité et de le mettre à jour régulièrement. 

4. Formation des employés

Les employés peuvent être la première ligne de défense contre les attaques de ransomware. Il est important de les former à la sécurité informatique et de leur rappeler les bonnes pratiques à suivre, telles que l’ouverture de liens et de pièces jointes uniquement de sources fiables et l’utilisation de mots de passe forts. 

5. Limitation des privilèges d’administrateur

Les utilisateurs avec des privilèges d’administrateur ont accès à de nombreuses fonctionnalités de l’appareil et peuvent être plus vulnérables aux attaques de ransomware. Limiter les privilèges d’administrateur aux utilisateurs qui en ont absolument besoin peut réduire le risque de contamination par le ransomware. 

6. Mise en place de politiques de sécurité strictes

Il est important de définir des politiques de sécurité claires et de les faire respecter par tous les employés. Ces politiques peuvent inclure des règles sur l’utilisation des appareils, la gestion des mots de passe et la gestion des données sensibles. 

Évaluez votre niveau en cybersécurité

Nous contacter : 0140649393

7. Utilisation de technologies de détection et de réponse aux menaces (EDR)

Les technologies EDR surveillent en temps réel l’activité sur les appareils et peuvent détecter les comportements anormaux ou suspects. En cas de menace détectée, le système peut prendre une série d’actions pour contenir et remédier à la menace. 

8. Mise en place d’un modèle de sécurité Zero Trust

Le modèle Zero Trust vise à réduire la surface d’attaque de l’organisation en vérifiant l’identité et la confiance de tous les utilisateurs et appareils avant de leur accorder un accès aux ressources.  

9. Utilisation de solutions de chiffrement de données

le chiffrement des données peut rendre les fichiers inutilisables pour les attaquants, même s’ils parviennent à les pirater. 

10. Utilisation de réseaux privés virtuels (VPN)

Les VPN permettent de sécuriser les communications en ligne en chiffrant les données transmises entre l’appareil de l’utilisateur et le serveur VPN. Cela peut rendre plus difficile pour les attaquants de compromettre les appareils et de diffuser du ransomware. 

11. Mise en place de pare-feux et de contrôles d’accès à Internet

les pare-feux peuvent aider à protéger les appareils contre les attaques en bloquant les communications non autorisées. De même, la mise en place de contrôles d’accès à Internet peut aider à limiter l’accès à des sites web dangereux où les utilisateurs pourraient être exposés au ransomware. 

12. Utilisation de logiciels de gestion de la sécurité des réseaux

Les logiciels de gestion de la sécurité des réseaux (comme les systèmes de gestion de sécurité des réseaux – NMS) peuvent aider à surveiller et à protéger les réseaux de l’organisation contre les attaques de ransomware. Ils peuvent détecter les anomalies de trafic et alerter les administrateurs de sécurité en cas de menace. 

13. Collaboration avec un fournisseur de services de sécurité géré

Les fournisseurs de services de sécurité gérés peuvent aider les organisations à mettre en place et à gérer des stratégies de sécurité efficaces, y compris pour protéger contre les attaques de ransomware. 

En utilisant ces différentes méthodes de manière coordonnée, les organisations peuvent renforcer significativement leur protection contre les attaques de ransomware et réduire le risque de contamination par ce type de logiciel malveillant. 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous contacter : 0140649393